La région Paca rompt les négociations avec la SNCF sur ses TER

Christian Estrosi a annoncé le 6 octobre qu'il rompait les négociations avec la SNCF sur le renouvellement de sa convention TER qui arrive à échéance à la fin de l'année. Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur estime que le devis demandé pour l'année en cours (291 millions d'euros) est trop élevé. « Il y a 36 millions de trop », a-t-il estimé en rappelant avoir comptabilisé depuis janvier « 86 trains en grève, annulés ou en manque de conducteurs ».
Au cours d'une conférence de presse, il a indiqué qu'il soumettra le 3 novembre aux élus régionaux « un budget unilatéral pour le devis de 2016 ». Le président de la région affirme qu'il souhaite accélérer l'ouverture à la concurrence en faisant de sa région une « pionnière dans ce domaine ». Plusieurs pistes alternatives seront étudiées, a-t-il précisé.

0 personne a trouvé cela intéressant
-A +AImprimer

Publier un nouveau commentaire