Dix mois de retard pour le chantier du prolongement de la ligne 14

Le chantier du prolongement de la ligne 14 au nord a été retardé par deux fuites d'eau successives, a indiqué le 2 février la RATP à l'AFP, ajoutant avoir demandé au groupement conduit par Eiffage de « maintenir la mise en service en 2019 ». Une première fuite ayant occasionné une inondation avait eu lieu en juin dans la future station en creusement Porte-de-Clichy. « Alors que les travaux s'apprêtaient à reprendre, une deuxième fuite est apparue et a été colmatée en décembre », a relaté la RATP qui pointe un « manque apparent de fiabilité et d'étanchéité » et a lancé des « contrôles complémentaires et approfondis […] pour colmater toutes les fuites préjudiciables ». Le retard est évalué « à ce stade à dix mois », mais l’Epic envisage « des mesures d'accélération ». Annoncé à l'origine pour 2017, le prolongement nord de la ligne 14 avait déjà été reporté à mi-2019.

 

0 personne a trouvé cela intéressant
-A +AImprimer

Publier un nouveau commentaire