Le bus d'Alstom-NTL sera testé entre Versailles et Vélizy

Le Stif et Keolis testeront le nouveau bus électrique d’Alstom-NTL, Aptis, sur le réseau de Versailles-Vélizy. Dans le cadre du Grand Paris des Bus, l’objectif fixé est que les bus et cars franciliens dans les zones denses soient à 30 % des véhicules propres (hybrides, tout électrique ou au bioGNV) en 2020, et à 100 % en 2025. Pour l’atteindre, le Stif expérimente avec les opérateurs et les industriels les solutions technologiques innovantes qui pourront être déployées plus massivement. C’est sur la ligne 23 (1 300 voyageurs/jour) du réseau Phébus (Keolis), sur 13 km entre Versailles Europe et Vélizy 2, que l’expérimentation aura lieu pendant un an à partir de septembre prochain. Un premier véhicule rejoindra toutefois le réseau dès le mois de mai pour une série de tests. Il s’agira d’évaluer le fonctionnement de cette technologie – consommation électrique et recharge, comportement des batteries – mais aussi la maintenance mécanique et électrique et le modèle économique avec les coûts d’exploitation.

0 personne a trouvé cela intéressant
-A +AImprimer

Publier un nouveau commentaire